Tenacious D !!!

Aller en bas

Tenacious D !!!

Message  Pistache le Jeu 3 Avr - 14:08

Jack Black n'a pas inventé le rock'n'roll. Jack Black n'a pas inventé grand-chose, d'ailleurs. Mais Jack Black est un personnage infiniment touchant. Comment ? Touchant ? Oui. Parce qu'au-delà de son humour bas du front et de son image MTV, il est le parfait exemple du grand gamin encore entrain de rêver de ces idoles. Il est devenu ce qu'il est, un bouffon sympathique et délirant connu internationalement, avec toute l'honnêteté d'un clown qui aime profondément ses conneries.
Ainsi, avec Tenacious D, il réalise clairement un rêve d'ado à la puberté dévorante : monter un groupe de rock, tourner, et même faire un film à la gloire de son monstre.
Maintenant soyons clair : Tenacious D the movie, dès les trois premières minutes, est un film absolument délirant, stupide, décomplexé, parfois vulgaire, mais surtout complètement déconnecté.
Il s'agit d'une comédie musicale rock'n'roll et parodique qui envoie sévère dès l'introduction jubilatoire : le jeune JB chante des horreurs à sa famille de bigots, ce qui lui vaut une sévère réprimande de la part de son père, incarné par le cultissime Meat Loaf. Se retrouvant seul avec ses rêves, le môme prie la divinité Dio, qui lui tient à peu près ce langage :
Now go my son and rock !
Il quitte la maison malgré son jeune âge pour accomplir son destin : devenir une rockstar ! Dans son voyage initiatique, il rencontrera KG, aussi passionné que lui.
Passons sur le reste du scénario, qui part dans absolument tous les sens, du trip hallucinogène à une course poursuite musclée en passant par un cambriolage de musée pour finir par un hallucinant combat rock'n'roll contre le Diable himself (incarné par Dave Ghrol, batteur de feu Nirvana et chanteur de Foo fighters). Cet objet filmique est absolument dingue et indispensable à tout rock addict. Le tout parsemé de chansons explosives et jouissives et de détournements des clichés heavy dignes de Spinal Tap, et en bonus le gag le plus absolument crétin qu'on ait jamais pondu (la désactivation du laser dans le musée… J'vous laisse la surprise).
Aussi génial qu'inutile, consternant et culte avant l'heure, bruyant et finalement touchant, Tenacious D nous apprend tout de même quelque chose : le Rock est plus fort que le diable !
avatar
Pistache
*Acteur/trice banckable*

Nombre de messages : 346
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 25/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum